Lorsqu’il s’agit d’électricité, de nombreuses unités de mesure rentrent en jeu. Il peut parfois sembler confus ou difficile de comprendre ce que peuvent bien représenter des appellations telles que le watt, joule, lumen, et d’autres abréviations telles que le Wh, kWh ou kW.

Afin de vous aider à y voir plus clair, l’équipe Watteo vous a préparé un dossier facile à appréhender, pour que le watt, le wattheure, leurs calculs et leurs conversions n’aient plus de secret pour vous !

Qu’est-ce qu’un watt ?

Le watt, de symbole W, est une unité utilisée pour mesurer la puissance, ou plus précisément le flux énergétique d’un courant électrique. Celui-ci correspond au transfert d’un joule (unité de mesure de l’énergie) en une seconde.
Un joule (J) est l’équivalent d’un Watt (W) en une seconde qui est également l’équivalent d’un ampère (A) sous une tension de un volt (V).

On retrouve plus simplement cette définition sous sa forme en équation : P = U I où P représente la puissance en watt, U la tension en Volt, et I l’intensité en Ampère comme indiqué ci-dessous.

Formule pour calculer la puissance en watt : P = U x I

Le watt est une unité omniprésente dans notre vie quotidienne. Tous nos appareils électriques et électroniques la mentionnent. Celle-ci donne un ordre de puissance à nos appareils, ainsi qu’un indice sur leur consommation électrique.

Dans le cadre d’une vie nomade, ou pour les camping-cars avec panneau solaire, le watt et tous ses dérivés sont d’autant plus importants à appréhender. Lorsque l’énergie est une denrée limitée, il vaut mieux savoir calculer la consommation de ses appareils, sa consommation générale ainsi que son alimentation disponible.

Quelle différence entre watt et watt heure (Wh)?

Certains appareils peuvent afficher une mesure d’énergie en watt heure (aussi écrit sous la forme attachée « wattheure »). Cela correspond tout simplement à la puissance utilisée en une heure. Watt et watt heure sont bien souvent interchangeables dans leur signification. Un appareil de 100W consomme ainsi 100Wh.

Le watt heure, ou kilowattheure (kWh) heure selon l’ordre de puissance, est également utilisé pour calculer la consommation électrique globale d’un ensemble d’appareils électriques. Par exemple, deux ampoules de 50W chacune et une glacière électrique de 100W demanderont une alimentation électrique de 200Wh (50Wh x 2 + 100Wh).

Wattheure : ordre de puissance et conversion

Tableau de conversion du wattheure (Wh) en kilowattheure (KWh) et les plus grandes unités

Le tableau de conversion ci-dessus vous propose les ordres de puissance du wattheure et fonctionne aussi bien pour le watt. Vous pouvez y lire que :

  • 1 kWh correspond à 1000 Wh, ou 1 kW = 1000 W
  • 1000 MWh (mégawatt heure) est l’équivalent de 1 GWh (gigawattheure)
  • 1 TWh représente 10 puissance 12 Wh

Le plus grand ordre de puissance est le TWh ou le térawatt-heure. Cette unité de grande échelle est principalement utilisée pour calculer la consommation électrique mensuel ou annuelle de tout un pays. Prenons un exemple avec la France qui comptabilise l’incroyable consommation de 473 TWh au cours de l’année 2019 (source EDF).

Pour définir vos besoins journaliers en électricité dans votre camping-car ou van aménagé, vous devez calculer la consommation moyenne en watt de tous vos appareils selon leur durée d’utilisation par jour. Divisez ensuite votre résultat par 24 heures et ainsi obtenir une moyenne de consommation en wattheure.

Cet article peut également vous intéresser : Calculer l’autonomie d’une batterie à décharge lente.

Combien de watts pour des appareils de camping-car ?

Chaque appareil dispose d’une indication moyenne de consommation électrique en watt ou watt heure. Certains peuvent afficher une puissance de crête, pouvant être atteinte sur de courtes périodes d’utilisation, comme pendant un temps de chauffe ou une action mécanique précise. C’est une puissance maximale à ne pas confondre avec la puissance nominale. Voici quelques appareils de la vie quotidienne avec leur taux approximatifs de puissance nominale et de consommation en Watt :

Combien de watt en moyenne consomment nos appareils domestiques

De nombreux appareils électroménagers dépassent allègrement les 1000 W (ou 1 kW) de puissance, ce qui est souvent trop gourmand pour des systèmes de batteries auxiliaires. Il est donc recommandé de se tourner vers du matériel étudié spécifiquement pour une utilisation nomade, en camping-car ou véhicule aménagé. Ces équipements sont optimisés pour consommer moins d’électricité tout en fournissant une prestation tout à fait appréciable dans des formats compacts.

Le nombre d’appareils électriques que vous pouvez utiliser, ou plus généralement votre consommation d’énergie totale, dépend de la puissance de votre alimentation électrique. Pour un camping-car branché sur une borne 220V, la question ne se pose pas, votre consommation énergétique est illimité. Sinon votre consommation est limitée par votre capacité de stockage d’énergie ou de production d’électricité pour les amateurs de panneaux photovoltaïques.

Conversion d’un lumen en watt

Tout d’abord qu’est-ce qu’un lumen (lm) ? C’est l’unité de mesure qui quantifie le flux lumineux ou plus simplement, c’est la quantité de lumière que dégage une ampoule. Par exemple, une ampoule de 100 lumens éclaire deux fois plus qu’une ampoule de 50 lumens, tout simplement.

On peut donc convertir cette quantité de lumière (lm) en puissance et donc en watt. Cependant, tous les types d’ampoules n’ont pas les mêmes équivalences de puissance et donc pas la même consommation d’énergie. En effet, les plus gourmandes sont les ampoules à incandescence comparées aux trois principaux types d’ampoules à basse consommation : LED, CFL et Halogène. Le principe de ces ampoules nouvelles générations est justement de proposer le maximum de lumens (de puissance lumineuse) pour un minimum de puissance (de consommation en W).

Comment convertir des lumens en watt ? Différents types d'ampoules

Quel est le prix du watt ?

Le prix du watt est déterminé en kWh. Celui-ci dépend de plusieurs facteurs :

  1. Si vous êtes un particulier ou professionnel
  2. Du fournisseur d’électricité
  3. De l’option tarifaire
  4. Du compteur d’électricité
  5. Des heures creuses

En France, un particulier à payé 0,1765 € TTC par kWh en moyenne au cours de l’année 2019 contre 0,0812 € HT pour les professionnels. Le prix du kWh ne cesse de grimper au fil des années notamment pour le financement des nouvelles centrales solaires EDF, d’où l’intérêt que nous portons à la production d’énergie solaire autonome et que nous recommandons à tous…

Vous aimerez aussi …

Menu