Avantage inconvénient énergie renouvelable et fossile

Les énergies renouvelables sont générées à partir de sources naturelles qui peuvent être remplacées dans un laps de temps relativement court. Parmi les exemples d’énergies renouvelables, il y a le solaire, l’éolien, l’hydraulique, la géothermie et la biomasse.

Les énergies non renouvelables proviennent de ressources qui ne sont pas remplacées ou qui ne sont remplacées que très lentement par des processus naturels. Les principales sources d’énergies non renouvelables dans le monde sont les combustibles fossiles tels que le charbon, le gaz et le pétrole.

L’énergie nucléaire est également considérée comme non renouvelable parce que l’approvisionnement en uranium dans la croûte terrestre est limité. Lors de la planification du profil énergétique de diverses collectivités, il faut tenir compte des avantages et des inconvénients des énergies renouvelables par rapport aux énergies non renouvelables.

Quels sont les avantages des ressources d’énergie renouvelable ?

Comme les énergies renouvelables ne sont pas brûlées comme les combustibles fossiles, elles ne rejettent pas de polluants dans l’atmosphère et offrent un environnement plus propre et plus sain. Les sources d’énergie renouvelable se trouvent partout dans le monde et ne peuvent pas être épuisées. Les coûts d’exploitation des énergies renouvelables diminuent à mesure que la technologie progresse et, une fois établis, les coûts d’entretien sont généralement faibles. Comme il faut des techniciens formés pour entretenir l’équipement, certaines usines d’énergie renouvelable ont le potentiel de générer plus d’emplois que les usines de combustibles fossiles hautement mécanisées. Plus important encore, il y a peu ou pas d’émissions de gaz à effet de serre associées aux énergies renouvelables qui contribuent à faire monter la température de la planète.

Quels sont les inconvénients des ressources d’énergie renouvelable ?

Les coûts initiaux pour la mise en place d’installations d’énergie renouvelable sont souvent assez élevés et nécessitent une planification et une mise en oeuvre minutieuses. La construction de barrages, par exemple pour l’énergie hydroélectrique, exige un capital initial élevé et des dépenses d’entretien importantes. Les énergies renouvelables comme le solaire et l’éolien nécessitent de vastes étendues de terrain pour produire des quantités d’énergie compétitives par rapport à la combustion de combustibles fossiles. Les sources d’énergie renouvelables sont également affectées par les conditions météorologiques, ce qui réduit leur fiabilité. Par exemple, les éoliennes dépendent de la force du vent et les panneaux solaires ne fonctionnent pas la nuit et sont moins efficaces les jours nuageux.

Quels sont les avantages des ressources énergétiques non renouvelables ?

Les combustibles fossiles sont les sources d’énergies traditionnelles du monde et les centrales électriques, les véhicules et les diverses installations industrielles sont construits autour de leur utilisation. De nombreuses énergies non renouvelables sont plus fiables que la plupart des énergies renouvelables et ne sont pas soumises aux conditions météorologiques. Elles fournissent une énergie continue, et non intermittente, dépendant des conditions météorologiques. De nouvelles technologies, telles que la capture et le stockage du carbone (CSC), sont en train d’émerger et pourraient permettre l’utilisation de combustibles fossiles avec des effets moins nocif pour l’environnement. Ce procédé permet de capturer le dioxyde de carbone (CO2) provenant des centrales électriques et industrielles et de le stocker sous terre au lieu de le rejeter dans l’atmosphère. Plusieurs projets de CSC sont mis en place, actuellement, pour déterminer la faisabilité à long terme de cette technologie.

Quels sont les inconvénients des ressources énergétiques non renouvelables ?

Les combustibles fossiles sont en quantité limitée et seront un jour épuisés. Les procédés d’extraction et de transport des combustibles fossiles ont causé des dommages environnementaux considérables par l’exploitation minière à ciel ouvert et les déversements accidentels de pétrole. Plus important encore, la combustion de combustibles fossiles libère dans l’atmosphère des gaz à effet de serre nocifs, principalement du CO2. L’intégration des technologies de CSC dans les centrales à combustibles fossiles existantes pour prévenir les émissions de CO2 est extrêmement coûteuse. Les centrales nucléaires ne rejettent pas de C02, mais elles présentent d’autres risques, comme les fuites potentielles de rayonnement et les problèmes de stockage des déchets. Les coûts de construction des nouvelles centrales nucléaires ont fortement augmenté, ce qui les rend moins économiques que d’autres types d’énergie.

En conclusion

Les gouvernements du monde entier reconnaissent que la combustion de combustibles fossiles modifie le climat de la Terre, augmente les températures moyennes mondiales, provoque une fonte sans précédent de la glace polaire et élève le niveau des mers. Face à ces menaces de changement climatique, les énergies renouvelables semblent être la vague de l’avenir. De nombreux pays, ont des programmes visant à limiter les émissions de CO2 et à soutenir le développement des énergies renouvelables. Ils contribuent, également, à réduire les coûts et à accroître l’efficacité. Dans l’avenir, il n’y aura probablement pas une seule solution aux besoins énergétiques d’une collectivité, mais une combinaison de technologies. Les collectivités devront identifier les ressources énergétiques de leur région et élaborer des plans d’énergie durable.

Vous aimerez aussi …

Menu